Des choses merveilleuses dans ta Parole

« Ouvre mes yeux, pour que je contemple les merveilles de ta loi! »

Notre grand besoin de la révélation de Dieu

Les trois points que nous avons soulevés dans ce verset la semaine dernière étaient : 1) Il y a des merveilles contenues dans la Parole de Dieu. 2) Personne ne peut voir ces merveilles telles qu’elles sont sans l’aide surnaturelle de Dieu. 3) Nous devons donc prier pour une révélation surnaturelle venant de Dieu lorsque nous lisons la Bible.

La semaine dernière, nous avons mis l’accent sur la prière et sur notre grand besoin de la révélation surnaturelle de Dieu pour voir l’aspect spirituel des choses – voir la gloire de Dieu, sa beauté et son excellence. Nous pouvons voir beaucoup de choses en lisant la Parole sans que Dieu n’ouvre les yeux de notre cœur. Nous voyons l’emploi des mots et les constructions grammaticales, les connexions logiques. Nous pouvons voir les faits historiques, les intentions rationnelles de l’auteur. Nous voyons les émotions humaines. Rien de tout cela ne demande que Dieu ouvre nos yeux spirituels.

Mais ce que nous ne pouvons pas voir par nous-mêmes, c’est la beauté spirituelle de Dieu et de son Fils et leur œuvre dans le monde. Nous ne nous apercevons pas que vouloir connaître Dieu est infiniment plus important que tout autre chose. Une personne aveugle ne peut pas voir le soleil, même si elle connaît beaucoup de choses sur le soleil et peut réussir un examen en astronomie mieux qu’une personne pouvant voir le soleil. Avoir entendu parler de quelque chose et le voir sont deux choses différentes. Comme le fait de savoir que le miel est sucré est différent que de le goûter.

Je vais lire à nouveau la description complète que Paul fait de notre condition lorsque nous n’avons pas reçu la révélation particulière de notre salut venant de Dieu. Dans Ephésiens 4 :17b-18, Paul mentionne cinq traits de notre condition humaine qui nécessitent une intervention divine pour que nous puissions voir la réalité spirituelle. Il dit que les nations (c'est-à-dire les hommes ordinaires dans les nations qui vivent en dehors de la grâce) « marchent selon la vanité de leur intelligence. Ils ont la pensée obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux et de l’endurcissement de leur cœur.» En commençant par la fin, nous pouvons dire que dans chacun d’entre nous, si nous sommes séparés de la grâce de Dieu, il y a un cœur endurci qui nous conduit vers l’ignorance et la séparation de Dieu. Notre intelligence devient obscure et ceci nous amène à vivre dans la futilité de la connaissance.

Le point que nous avons soulevé la semaine dernière était : si nous voulons espérer voir les merveilles de la Parole de Dieu, nous devrons recevoir de Dieu une capacité surnaturelle que nous n’avons pas par nature. Et nous devons donc prier pour cela : « Ouvre mes yeux. » Et si nous restons vivants en Dieu, authentiques, et si nous gardons l’intensité de notre amour pour lui, nous devons chaque jour avoir soif des capacités qu’il peut nous donner. Alors, priez, priez, priez. Lisez le Psaume 119 et voyez combien de fois le psalmiste prie pour demander que Dieu l’aide à Le connaître ainsi que Ses façons d’agir.

Contempler Dieu nous transforme

Aujourd’hui je vais parler d’autre chose, mais avant de vous le dévoiler, je voudrais m’assurer que vous réalisez l’importance de ce sujet. Il est important parce que nous sommes transformés à l’image de Jésus lorsque nous voyons la beauté, la valeur et l’excellence de Dieu, de son Fils, ainsi que leurs paroles et leurs façons d’agir. Dans 2 Corinthiens 3 :18 Paul dit : « Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit. » (LSG) Contempler Dieu nous transforme.

Ceci est le seul moyen pour un chrétien de changer de comportement et d’honorer Dieu. Nous changeons parce que nous avons vu une beauté, une valeur et une excellence qui sont supérieures. Si nous contemplons la face de Christ, puis si nous regardons n’importe quel magazine, si nous ne sommes pas frappés par la beauté, la valeur et l’excellence supérieures de Dieu et si nous ne le désirons pas par-dessus tout, alors nous sommes restés endurcis, aveugles et nos pensées sont futiles. Il faut crier à Dieu « Ouvre mes yeux pour que je contemple les merveilles de ta loi! » Et votre vie la reflétera. Là où se trouve votre trésor, c'est-à-dire ce que vous désirez, ce que vous appréciez, ce que vous trouvez beau, là aussi sera votre cœur. Cela déterminera la façon dont vous passez vos soirées et vos week-ends et comment vous dépensez votre argent. Nous sommes transformés en voyant la gloire de Dieu dans sa Parole. Si Dieu n’a pas plus de gloire à vos yeux et n’est pas plus attirant que le lustre et la gloire du monde, alors vous ne l’avez pas encore vu. La 3ème épître de Jean, verset 11 dit : « celui qui fait le mal n’a pas vu Dieu. » (Voir aussi 1 Jean 3 :6)

Tout ceci est important car les véritables changements de vie qui honorent Dieu et ont une valeur spirituelle viennent lorsque nous avons vu la gloire de Dieu, et non en faisant des listes religieuses de comportements à adopter et en essayant de les imiter.

Dieu révèle la beauté de Christ dans sa Parole

Voici ce que nous voulons étudier à partir de ce texte aujourd’hui : Dieu révèle la beauté de Christ et son excellence seulement à ceux qui lisent la Parole de Dieu. C’est pourquoi une réelle transformation vient en lisant, en méditant et en mémorisant la Bible. Il ne s’agit pas d’apprendre des règles de vie pour y obéir. La Parole de Dieu est l’endroit où le Seigneur révèle la beauté et l’excellence de Christ.

Laissez-moi vous donner davantage de précisions. Supposons que vous ayez entendu le message de la semaine dernière disant que nous devons voir la gloire de Dieu afin d’être transformés, et que nous devons donc prier que Dieu nous donne sa vie, nous adoucisse et nous ouvre les yeux. Et supposez que votre conclusion soit : Je dois donc me consacrer à la prière et pas à l’étude, à la lecture ou à la mémorisation de la Bible parce que notre seul point de vue humain et notre raisonnement ne peuvent pas nous montrer ce que nous avons besoin de voir. Ce serait une terrible conclusion à tirer de ce que j’ai dit ou bien de ce texte.

Dieu ouvre les yeux des aveugles pour leur montrer la gloire de Dieu lorsqu’ils lisent sa Parole. Supposez que vous vouliez voir la beauté du Grand Canyon, mais vous êtes aveugle. Et supposez que Dieu vous dise : Fais-moi appel, prie et j’ouvrirai tes yeux pour que tu voies la beauté du Grand Canyon. Est-ce que vous partiriez de l’autre côté du pays pour prier ? Ou bien utiliseriez-vous chaque muscle et sens que Dieu vous a donnés pour aller au Grand Canyon et tourner les yeux vers Dieu et sa promesse ? Je veux dire qu’il ne vous montrera pas la beauté du Grand Canyon si vous persistez à vivre dans les Everglades, loin du Grand Canyon, même si vous priez longuement.

Laissez-moi vous dire cela autrement. Dieu a prévu que l’œuvre de son Esprit pour nous ouvrir les yeux soit toujours associée à l’œuvre de transformation de notre pensée par sa Parole. Son but est que nous voyions la gloire de son Fils et que nous soyons transformés. Alors il ouvre nos yeux lorsque nous regardons à son Fils, et non pas à tout ce que le monde nous propose. L’œuvre de l’Esprit et de la Parole agissent toujours ensemble pour nous donner une véritable révélation spirituelle personnelle telle que Dieu le fait. L’action de l’Esprit nous révèle la gloire, la beauté et la valeur de ce que notre intelligence voit dans la Parole.

Nous ne devons pas commettre l’erreur de croire que nous avons besoin de recevoir de nouvelles informations de la part de l’Esprit de Dieu. Nous avons déjà mille fois plus d’informations sur Dieu dans la Bible que nous pouvons imaginer ou apprécier. Nous avons besoin de voir avec les yeux du cœur ! Toute addition d’information par l’Esprit à ce que nous voyons de Christ dans la Parole ne nous rendrait pas plus spirituels d’un iota, ou ne plairait pas davantage à Dieu.

Supposez que l’Esprit vous révèle la nouvelle information que votre amie stérile va avoir un enfant. Vous lui dites cela et lorsque cela arrive, elle et vous êtes ébahis par la joie en voyant le miracle de la prophétie et de la procréation se réaliser. Qu’avez-vous gagné spirituellement ? Rien, à moins que vous ne vous tourniez vers la Parole pour voir, avec les yeux de votre cœur, la gloire et la beauté de Christ, visibles dans la Bible ; Jésus de Nazareth crucifié et ressuscité pour sauver les pécheurs et pour glorifier Dieu qui vous a béni en retour. Notre enthousiasme religieux en présence de miracles est une chose naturelle et n’a aucune dimension spirituelle ou surnaturelle. Les dons de l’Esprit sont précieux, mais la révélation du Saint Esprit qui nous ouvre les yeux et nous permet de voir la gloire de Christ dans le monde est infiniment plus importante.

Nous n’avons pas besoin de nouvelles informations, mais de nouveaux yeux pour voir ce qui nous a été révélé dans la Parole de Dieu. « Ouvre mes yeux, pour que je contemple les merveilles de ta loi! »

Ne vous laissez pas détourner du droit chemin après la prière

Laissez-moi tirer quelques implications de cela.

Première chose, lorsque vous priez pour un sujet concret, ne glissez pas dans la neutralité. Ne pensez pas que parce que la prière est indispensable, vous êtes dispensé de vous concentrer sur la Parole de Dieu. Lorsque vous priez pour voir la gloire de Christ, ne laissez pas votre intelligence dériver ou se mettre au repos. Ne vous contentez pas d’attendre, mais soyez actifs. Ne rien faire est une énorme erreur qui vient de la spiritualité orientale, et non de la Bible. Le christianisme est historique et différent des autres, c’est ce qui le rend unique. Jésus a vécu en des temps et des lieux spécifiques. Le plan de Dieu est d’ouvrir vos yeux afin que vous voyiez la beauté et la valeur spirituelles de Jésus, cet homme particulier tel qu’il est révélé dans la Parole. Si nous prions pour voir cela, mais si nous laissons notre intelligence dériver, alors nous ne verrons rien. Ne nous laissons donc pas détourner du chemin après la prière.

Et ensuite ?

1. Priez et lisez

Lire la Parole ! Quel privilège ! Quelle obligation ! Et quel potentiel pour voir Dieu ! Regardez Ephésiens 3 :3b-4. Paul écrit : « C’est par révélation que j’ai eu connaissance du mystère, comme je viens de l’écrire en quelques mots. En les lisant, vous pouvez comprendre l’intelligence que j’ai du mystère du Christ. » En lisant ! Dieu a voulu que les grands mystères de la vie soient révélés par la lecture.

Puis comparez au chapitre 1 :18 où Paul dit : « qu’il illumine les yeux de votre cœur, afin que vous sachiez quelle est l’espérance qui s’attache à son appel » Ephésiens 3 :4 dit que le mystère se révèle par la lecture. Ephésiens 1 :18 dit qu’afin que nous sachions ce que nous avons besoin de savoir, Dieu doit ouvrir nos yeux en réponse à la prière. Oui, nous devons prier. Oui, nous sommes aveugles sans l’aide de Dieu. Mais cette semaine, nous voulons insister sur le fait que nous devons lire.

« En les lisant, vous pouvez comprendre l’intelligence que j’ai du mystère du Christ. » La prière ne peut pas remplacer la lecture. Le fait de prier peut nous ouvrir les yeux sur ce que nous lisons, mais si nous ne lisons pas, nous ne verrons rien. Le Saint Esprit est envoyé pour glorifier Jésus et la gloire de Jésus est décrite dans la Parole. Lisez. Appréciez ce que vous lisez.

2. Priez et étudiez

2 Timothée 2 :15 : « Efforce-toi (ou « étudie » DRB) de te présenter devant Dieu comme un homme qui a fait ses preuves, un ouvrier qui n’a pas à rougir et qui dispense (« maîtrise » RSV en anglais) avec droiture la parole de la vérité. » Dieu nous a donné un livre qui parle de lui, non pas pour que nous le lisions comme bon il nous semble, sans grande attention. Paul dit ! « Efforce-toi de… dispenser avec droiture la parole de la vérité. » Ce qui signifie qu’il faut travailler sur la Parole pour en tirer le plus de choses possibles.

Le fil à plomb se balance à droite et à gauche. Certains disent qu’ils prient, et ils le font sans se pencher sur le travail de l’étude qu’ils ne considèrent pas comme spirituelle. D’autres disent qu’il faut absolument étudier parce que Dieu ne va pas vous donner le sens d’un mot dans la prière. Mais la Bible n’a rien à voir avec cette dichotomie. Nous devons étudier et maîtriser avec droiture la Parole de Dieu, et nous devons prier sinon nous ne verrons pas dans la Parole ce dont nous avons vraiment besoin, c'est-à-dire la gloire de Dieu en Christ (2 Corinthiens 4 :4-6).

Benjamin Warfield, un grand érudit de la Bible a écrit en 1911 : « Nous entendons parfois dire que le fait de passer dix minutes à genoux nous donne une connaissance de Dieu plus authentique, plus profonde et plus pratique que dix heures passées à étudier. ‘Comment ?’ est la réponse qui convient, ‘…à genoux 10 minutes, plus que dix heures d’étude dans les livres?’ » ("The Religious Life of Theological Students," in Mark Noll, ed., The Princeton Theology, [Grand Rapids: Baker Book House, 1983], p. 263). Ceci exprime bien l’esprit biblique. Oui, nous devons prier. Nous ne verrons pas les merveilleuses choses de la Parole de Dieu, si Dieu ne nous ouvre pas les yeux. Mais prier ne peut remplacer l’étude de la Bible, car Paul dit : « Efforcez-vous [étudiez] afin de maîtriser la Parole avec droiture. »

3. Priez et fouillez

Notre approche de la Bible devrait être comme celle d’un avare dans la ruée vers l’or, ou celle d’une fiancée qui a perdu sa bague de fiançailles dans la maison. Elle fouille la maison. C’est de cette façon que nous devons chercher Dieu dans la Bible.

Proverbes 2 :1-6 dit:

Mon fils, si tu reçois mes paroles, et si tu retiens en toi mes commandements, Si tu prêtes une oreille attentive à la sagesse, et si tu inclines ton cœur à la raison; Oui, si tu appelles l’intelligence, et si tu élèves ta voix vers la raison, Si tu la cherches comme l’argent, si tu la recherches avec soin comme des trésors, Alors tu comprendras la crainte de l’Éternel et tu trouveras la connaissance de Dieu. Car l’Éternel donne la sagesse; de sa bouche (sortent) la connaissance et la raison;

Recevez, comme un trésor, soyez attentifs, inclinez votre cœur, réclamez, élevez votre voix, recherchez comme du minerai d’argent, comme des trésors cachés. C’est fouiller la Bible pour trouver tout ce qui a de la valeur. Si elle contient des trésors cachés, recherchez-les. Si c’est du minerai d’argent, cherchez-le. Et priez (comme le dit le verset 3) mais ne remplacez pas votre recherche par la prière. Dieu ordonne de donner à ceux qui le recherchent de tout leur cœur (Jérémie 29 :13).

4. Priez et réfléchissez

Regardez ce que dit 2 Timothée 2 :7 dans la version Semeur : « Réfléchis bien à ce que je te dis et le Seigneur te donnera de comprendre toutes ces choses. » C’est littéralement le sens de « noei » : « réfléchir ». Est-ce que cela signifie que comprendre les enseignements de Paul se fait seulement sur le plan humain de l’intelligence ? Non. La fin du verset dit: « Le Seigneur te donnera de comprendre toutes ces choses. » Vous ne pouvez le voir par vous-même. La compréhension spirituelle est un don de Dieu.

Mais Dieu a ordonné que le don de la lumière spirituelle vienne par la pensée : «Réfléchis bien à ce que je te dis et le Seigneur te donnera de comprendre toutes ces choses. » Alors priez et demandez à Dieu de vous donner les éclaircissements dont vous avez besoin. Mais ne remplacez pas votre réflexion par la prière. Réfléchissez et priez. Priez et réfléchissez. C’est ainsi que Dieu a fait les choses. Un Christ historique. Un livre pour conserver ses paroles et pour notre révélation. Tout cela nous dit de lire, d’étudier, de fouiller et de réfléchir. Mais tout cela est vain sans la prière. Nous avons besoin des deux à la fois, et non l’un ou l’autre.

5. Priez et parlez

La volonté de Dieu est que la Parole écrite soit exprimée oralement dans les prédications et les exhortations mutuelles, pour nous reprendre les uns les autres, nous avertir, nous encourager et conseiller son peuple. Colossiens 3:16 dit: « Que la parole du Christ habite en vous avec sa richesse, instruisez-vous et avertissez-vous réciproquement, en toute sagesse… » La Parole de Dieu qui nous est adressée devient une parole que nous pouvons utiliser les uns pour les autres.

Je prêche. C’est la volonté de Dieu que sa Parole soit annoncée encore et encore. Vous prononcez aussi la Parole de Dieu les uns pour les autres. C’est une des raisons fondamentales de l’existence des petits groupes d’églises, pour que la Parole de Dieu qui nous est adressée soit diffusée au travers de nous. Partagez-la autour de vous.

Cela signifie-t-il que nous pouvons nous passer de la prière dans ces moments ? Que nous pouvons ouvrir les yeux des cœurs aux choses merveilleuses contenues dans la Parole de Dieu parce que nous la partageons avec conviction, persuasion ou avec des tournures de phrases créatives ? Ce n’est pas ce que Paul enseigne. Dans ce même livre (Colossiens 1:9-10) il prie! « Nous ne cessons de prier Dieu pour vous et de demander que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle…croissez dans la connaissance de Dieu.»

Si le fait de connaître Dieu, d’avoir une intelligence et une sagesse spirituelle étaient automatiques lorsque nous connaissons bien la Parole de Dieu, alors Paul n’aurait pas besoin de prier de tout son cœur pour que Dieu nous donne cela.

La Parole et la prière communautaire

Nous avons donc vu plusieurs fois que la prière est indispensable si nous voulons voir la gloire de Dieu dans la Parole de Dieu. Mais nous avons aussi vu que la lecture, l’étude, la recherche, la réflexion et le partage de la Parole sont aussi nécessaires. Dieu a fait en sorte que l’action de son Esprit qui nous ouvre les yeux soit toujours associée à notre intelligence qui cherche à comprendre sa Parole. Il veut que nous voyions la gloire de Dieu et que nous la reflétions. Il ouvre nos yeux lorsque nous regardons à la gloire de Dieu dans sa Parole.

Lisez, étudiez, cherchez, réfléchissez, parlez, écoutez et priez : « Ouvre mes yeux, pour que je contemple les merveilles de ta loi! »

(Pour approfondir votre réflexion lisez : Luc 24:45; Actes 16:14; 2 Rois 6:17; Matthieu 16:17; 11:2-6; 11:27.)

©2014 Desiring God Foundation. Used by Permission.

Permissions: You are permitted and encouraged to reproduce and distribute this material in physical form, in its entirety or in unaltered excerpts, as long as you do not charge a fee. For posting online, please use only unaltered excerpts (not the content in its entirety) and provide a hyperlink to this page. For videos, please embed from the original source. Any exceptions to the above must be approved by Desiring God.

Please include the following statement on any distributed copy: By John Piper. ©2014 Desiring God Foundation. Website: desiringGod.org